Qu’est-ce que l’Airsoft ? :

 

L’Airsoft est un jeu d’opposition ou l’on utilise des répliques d’armes réelles lançant des projectiles sphériques et légers avec une énergie limitée de façon à ce qu’il soit possible de tirer sur un « opposant » sans danger pour celui-ci.

 

 

Un peu d’histoire :

 

Le Buffalo SS-2 du fabriquant Matsudaya sorti en 1979.Le Buffalo SS-2 du fabriquant Matsudaya sorti en 1979.

Les premières répliques d’Airsoft sont apparues au Japon dans les années 70 car la législation japonaise interdit la détention et a fortiori l’usage d’arme à feu de quelque catégorie que ce soit par la population civile.

 

De la frustration des collectionneurs, tireurs et amateurs de reenactement nippons sont nées les premières répliques inertes et en plastique d’armes à feu réelles.

 

Rapidement les premières répliques simulant le fonctionnement d’armes réelles sont apparues, ces répliques tiraient comme aujourd’hui des billes plastiques de 6mm au moyen de la compression manuelle d’un ressort qui en poussant un piston dans un cylindre a la détente propulsait la bille : Le fonctionnement des répliques dites « spring » pour « ressort » est identique de nos jours.

 

La technologie n’a depuis cessé d’évoluer et l’on a vu apparaitre des répliques fonctionnant a l’air comprimé de façon similaire aux lanceurs de Paintball et capable de tirer en automatique ou en semi-automatique puis sont arrivées des répliques utilisant toujours le principe de la détente d’un gaz (propane ou Co2) pour leur fonctionnement.

 

Les répliques électriques apparues sensiblement à la même période ont permis par la compacité de leur technologie la fabrication de répliques de plus en plus réalistes.

 

 

Fonctionnement d'une gearbox L'invention de la gearbox en 1991 permit l'essor du airsoft.

Utilisé au début pour le tir sur cible à courte distance en raison de ses limitations technologiques l’Airsoft a suivi le même schéma que le Paintball lorsque les tireurs nippons se sont rendus compte que la très faible énergie des projectiles leur permettait de se tirer dessus sans danger et que c’était très drôle ; Cette fois les cowboys australiens n’y étaient pour rien à moins que l’un deux n’est fait une escale dans l’archipel mais nulle trace historique ne permet de l’affirmer.

 

Cette étape cruciale de son évolution franchie et selon les préceptes de Charles Darwin, l’Airsoft n’a cessé d’évoluer dans sa dimension jeu d’opposition et s’est répandu sur tous les continents.

 

Contrairement au Paintball une bille touchant un adversaire ne marque pas celui-ci et donc l’une des qualités essentielles qu’un joueur d’Airsoft se doit d’avoir est le Fair-play.

 

L’apparence des répliques extrêmement réaliste a orienté le jeu d’Airsoft vers une tendance nettement plus simulation avec souvent un code d’habillement strict et contrairement au Paintball, cependant toutes les excentricités sont permises et pour ma part je dirais recommandée.

 

 

 

 

Les principes de fonctionnement des répliques actuelles :

 

Répliques « spring », comme nous l’avons vu il s’agit de compresser manuellement un ressort qui en se détendant lorsque l’on presse la queue de détente va libérer un piston dans un cylindre, ce qui va propulser la bille ; Cette technologie est particulièrement adaptée aux répliques d’armes de précision a verrou d’un point de vue du réalisme de fonctionnement.

 

Peu onéreuses et très fiables les répliques spring sont encore très populaires de nos jours, ce pistolet H&K P30 ou ce fusil AW 308 en sont de bons exemples :

 

H&K P30 et AW308

 

 

FN HERSTAL P90Réplique AEG FN Herstal P90

Répliques électriques ou AEG pour « automatic electric gun » ou AEP pour « automatic electric pistol » ; Le principe du piston coulissant dans un cylindre et comprimant l’air est le même mais là c’est un moteur électrique via une boite de vitesse ou boite a engrenage (Gearbox) va armer le ressort ….et le libérer, et l’armer encore ; vous avez saisi c’est automatique et fantastique.

 

Cette technologie permet de simuler les modes de tirs des armes modernes de combat utilisées dans les armées ; du semi-automatique avec une bille par pression sur la détente à l’automatique qui expédie les billes en rafale jusqu’à ce que l’on relâche la détente.

 

Les répliques airsoft électriques sont les plus populaires et les plus répandues sur le marché, utilisées bien sûr par les Airsofteurs mais aussi par les unités de sécurité et les militaires pour leur entrainement. Les répliques airsoft les plus demandées par les joueurs sont bien sur le M4 Airsoft, l'AK 47 et le G36.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FN SCAR L FN SCAR L.

Répliques Gaz ou Co2 : Le principe repose sur le stockage puis la libération rapide d’une quantité déterminée de gaz propulseur lorsqu’un marteau actionnée par la détente vient frapper une valve.

 

De par leur principe de fonctionnement ces répliques peuvent naturellement simuler le cycle de fonctionnement d’une arme réelle avec le recul puis la remise en batterie de la culasse et/ou glissière, c’est le système « Blowback » (note : certaines répliques électriques simulent aussi le recul au moyen d’un ensemble masselotte/ressort actionné par le ressort).

 

Ce sont des répliques très populaires chez les joueurs à la recherche du maximum de réalisme possible, on les appelle parfois GBB pour « gaz blow back » ou encore GBBR pour « gaz blow back rifle » dans le cas d’une réplique d’arme longue comme ce FN Scar L.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kit de conversion POLARSTAR pour M4Kit de conversion POLARSTAR pour M4.

Répliques air comprimé : récemment sont apparues des répliques et des kits de transformation permettant de faire fonctionner une réplique nativement électrique a l’air comprimé avec contrôle électronique d’une électrovalve comme ce qui se fait sur un lanceur de Paintball , c’est le système Polarstar.

Ce système permet une excellente réactivité (délai entre pression de détente et départ du coup), une très bonne constance du volume d’air libéré et donc une bonne consistance du groupement.

 

La carte de contrôle électronique permet de régler finement les paramètres de fonctionnement et permet entre autre la rafale courte réglable en nombre de coups tirés et cadence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’éventail des choix possible est donc très large et chaque joueur pourra trouver la ou les répliques qui conviendront à ses gouts, sa pratique et fonction de son budget.

 

Les plus exigeants ou fana de customisation trouveront dans l’Airsoft un terrain de jeu de rêve car tout ou presque est customisable dans une réplique Airsoft que ce soit niveau performance avec les pièces internes ou esthétique/ergonomie avec les pièces externes.

 

 

Que peut-on faire avec une réplique Airsoft ?

 

Tout ce que l’on souhaite sous réserve du respect de la législation en vigueur dans le pays concerné et d’un peu de bon sens, les répliques Airsoft étant extrêmement réalistes il convient de ne pas les exhiber ouvertement au public qui pourrait parfois être légitimement intrigué et c’est un euphémisme.


L’usage le plus répandu est bien entendu le jeu qui peut aller de la simple partie entre quelques amis sur terrain privé a la gigantesque opération internationale réunissant plusieurs centaines voire milliers de joueurs s’affrontant selon des règles complexes et des scénarios extrêmement élaborés.


Les répliques Airsoft sont aussi très largement utilisées pour du tir récréatif allant du simple plinking en arrière-cour a des entrainements de tirs en mouvements avec rechargement dit « tactique » en passant par le tir IPSC qui se décline aussi a l’Airsoft.



Questions fréquentes 


L’impact d’une bille d’Airsoft est-il douloureux ?


Comme dans le cas du Paintball ça dépend de plusieurs facteurs tels que distance de tir, tolérance individuelle, puissance de la réplique, etc. mais pour donner un ordre d’idée c’est comparable à un pincement là ou l’impact d’une bille de Paintball est plus comparable à une claque.


L’énergie maximum des répliques disponible en France hors déclaration étant limitée à deux Joules et les associations fixant leur propres limitations de puissance et distance de tir minimum selon le type de réplique et le rôle du porteur le ressenti des impacts est très supportable allant du négligeable au pincement susmentionné.


Bien entendu le port de protections individuelles aux normes est plus que chaudement recommandé, c’est indispensable y compris lorsque l’on utilise une réplique pour le tir.


La pratique de l’Airsoft est-elle onéreuse ?


La fourchette budgétaire est extrêmement large et cela dépendra uniquement des souhaits de chacun et de son niveau d’implication, on peut parfaitement jouer et s’amuser avec une réplique de poing spring, des billes airsoft et une paire de lunette de protection comme on peut trouver des joueurs passionnés qui investissent plusieurs milliers d’Euros annuellement en équipements, répliques et déplacements.


Globalement et compte tenu des tarifs très abordables des consommables et des répliques d’entrée de gamme de qualité, l’Airsoft est un hobby peu onéreux.


Comme toujours vous pouvez nous contacter par chat, mail ou téléphone pour que nous puissions vous aider à orienter vos choix.